• Pour qui ?

    Vous avez toujours voulu réaliser un rêve, faire un voyage inoubliable ou même acheter une seconde résidence, mais vous n’en avez malheureusement pas les moyens ? Vous avez un héritier à qui vous voulez transmettre une partie ou la totalité de votre patrimoine de votre vivant sans risquer de perdre la valeur de votre immeuble.

  • Pour qui ?

    Vous avez toujours voulu réaliser un rêve, faire un voyage inoubliable ou même acheter une seconde résidence, mais vous n’en avez malheureusement pas les moyens ?

    Vous n’avez pas d’héritier(s) au(x)quel(s) vous pourriez léguer votre bien immobilier et ne voulez pas risquer de perdre la valeur de cet immeuble ?

    Choisissez le Happy Viager

    Le Happy Viager est dès lors la formule idéale ! En vendant votre maison ou appartement en viager avec notre système, vous tirez profit de la valeur de votre bien tout en continuant à l’occuper. De quoi combler les aînés qui ne souhaitent pas s’installer en maison de retraite, tout en leur permettant d’occuper un bien auquel ils sont attachés.

    Le Happy Viager vous garantit en effet une jouissance à vie de votre bien : vous continuez donc à y vivre sans chambouler votre quotidien. Votre logement est couvert par un bail à vie grâce auquel le nouveau propriétaire ne pourra pas vous contraindre à déménager. C’est vous, en tant que locataire, qui décidez de mettre fin au contrat de bail, moyennant un renon. En cas de décès du locataire, le bail est rompu par défaut et le propriétaire peut alors occuper les lieux comme il le souhaite.

    Vos avantages en tant que vendeur et futur locataire

    • Vous touchez un grand capital de votre vivant et vous utilisez celui-ci comme bon vous semble, ce qui vous permet d’aborder vos années de retraite plus confortablement. Vous rétribuez l’acheteur (votre nouveau propriétaire) par l’intermédiaire d’un loyer dont le montant et l’éventuelle indexation sont définis dans un contrat acté.
    • Vous ne perturbez en rien votre quotidien. Pas de déménagement, pas de nouveau quartier, pas de nouvelles habitudes à prendre, vous restez dans un bien et dans un quartier que vous appréciez !
  • C'est quoi ?

    Rendre la formule du viager moins contraignante, tant pour le vendeur que l’acheteur, tel est l’objectif du Happy Viager repensé par Gaelle et Sylvain ! Il peut également être considéré comme un produit d’investissement, que ce soit du point de vue du vendeur ou de l’acheteur.

  • C'est quoi ?

    Rendre la formule du viager moins contraignante, tant pour le vendeur que l’acheteur, tel est l’objectif du Happy Viager repensé par Gaelle et Sylvain ! Il peut également être considéré comme un produit d’investissement, que ce soit du point de vue du vendeur ou de l’acheteur.

    Des avantages tant pour le vendeur que pour l’acheteur

    De son côté, le propriétaire vendeur effectue une opération financière en récupérant la valeur de son bien, rehaussée d’une plus-value.
    Mais les avantages sont également nombreux pour l’acquéreur. En effet, celui-ci évite toutes les contraintes liées au vide locatif, il dispose d’un locataire qui connaît et apprécie déjà les murs ainsi que l’environnement du bien et, enfin, il bénéficie d’une rentabilité assurée grâce au contrat de bail à vie.

    Happy Viager, ce n’est pas du viager

    Dans un viager classique, l’acheteur s’engage à verser une somme annuelle, trimestrielle ou mensuelle au vendeur jusqu’à son décès. La formule est bien souvent assortie d’un « bouquet » payé à la signature du contrat qui consiste en une somme fixe comprise en général entre 10% et 30 % de la valeur du bien, payée par l’acheteur au vendeur.

    Moins contraignant, le Happy Viager permet au vendeur de récupérer l’entièreté de la valeur de son bien, tout en continuant à l’occuper, tandis que l’acheteur s’assure une rente régulière dont le montant a été convenu lors de la transaction, et ce jusqu’au décès ou au départ du vendeur.

  • Comment faire ?

    Le Happy Viager peut être considéré comme une transaction immobilière classique, par laquelle un bien est vendu par un propriétaire à un acheteur, avec une valeur légèrement inférieure à celle du marché immobilier.

  • Comment faire ?

    Le Happy Viager peut être considéré comme une transaction immobilière classique, par laquelle un bien est vendu par un propriétaire à un acheteur, avec une valeur légèrement inférieure à celle du marché immobilier. Pourquoi inférieure ? Car le locataire continue à occuper le bien et assure à l’acheteur le paiement d’un loyer régulier dont le montant a été négocié puis fixé dans un contrat de bail.

    Comment ça marche ?

    La visite du bien

    Comme dans une vente classique et si tout se passe bien, plusieurs candidats investisseurs visiteront la maison ou l’appartement et formuleront une offre dans la foulée. Il s’agira alors de les comparer et de choisir celle qui agrée au mieux le propriétaire.

    L’offre d’achat

    Si un candidat acheteur souhaite un délai supplémentaire pour pouvoir, par exemple, obtenir un prêt, le vendeur pourra lui proposer de prendre une option sur le bien. Il s’engage alors vis-à-vis du candidat acheteur à ne pas vendre la maison à une autre personne pendant une période donnée. Pour plus de sécurité, cette option devra de préférence être consignée par écrit.

    Le compromis de vente

    Un accord a été trouvé ? Les deux parties signent alors le compromis de vente par l’intermédiaire de notre agence immobilière ou des notaires. En tant qu’experts en immobilier, nous rédigeons et soumettons le projet de compromis de vente au notaire vendeur avant de le signer.

    L’acte notarié

    Au plus tard quatre mois après le compromis, le notaire établit l’acte notarié. On parle alors de passation de l’acte. Les deux parties peuvent, pour ce faire, convenir d’un notaire commun, mais chacun peut garder le sien. Le notaire vérifiera que le compromis répond à toutes les conditions. Ensuite, l’acheteur paiera le solde du prix d’achat.

    Négociation et signature du contrat de bail

    L’acte de bail à vie sera signé le même jour. Comme pour un contrat de location, vendeur et acheteur se mettent d’accord sur le montant du loyer à payer, par l’intermédiaire d’un contrat de bail à vie. Ce dernier doit être dressé devant notaire. Il prend fin au moment du décès du locataire ou en cas de résiliation anticipée par ce dernier.

Qu’est-ce que le
Happy Viager ?

Rendre la formule du viager moins contraignante, tant pour le vendeur que l’acheteur, tel est l’objectif du Happy Viager ! Il peut également être considéré comme un produit d’investissement, que ce soit du point de vue du vendeur ou de l’acheteur.

qu'est ce aue le happy viager

Les avantages du système Happy Viager

 

Le vendeur récupère la valeur de son bien, rehaussée d’une plus-value

Le vendeur peut profiter de ce capital pour vivre plus confortablement et améliorer son train de vie au quotidien

Le vendeur continue à occuper un bien qu’il apprécie et qu’il connaît, tant qu’il le souhaite

Le vendeur paie un loyer abordable qu’il a lui-même défini avec l’acheteur

Le vendeur devenu locataire est couvert par un contrat de bail qui le protège de tout déménagement contraint

L’acheteur achète un bien qui a une valeur ayant un très bon rapport prix/rendement

Le locataire connaît les qualités et les défauts du bien, gages d’une tranquillité d’esprit pour l’acheteur

L’acheteur évite tout vide locatif et est assuré d’une rente locative régulière, dont le montant a été convenu avec le vendeur du bien

    Je suis intéressé

    Merci de me contacter pour :

     

    Les inconvénients du viager classique

     

    Les héritiers du vendeur perdent le bien qui fait l’objet du viager

    L’acquéreur attend le décès du précédent propriétaire avant de prendre concrètement possession du bien

    L’acheteur peut décéder avant le vendeur et l’obligation du paiement de la rente est alors transmise à ses héritiers

      Je suis intéressé

       

      Des avantages pour tous

      De son côté, le propriétaire vendeur effectue une opération financière en récupérant la valeur de son bien, rehaussée d’une plus-value.

      Mais les avantages sont également nombreux pour l’acquéreur. En effet, celui-ci évite toutes les contraintes liées au vide locatif, il dispose d’un locataire qui connaît et apprécie déjà les murs ainsi que l’environnement du bien et, enfin, il bénéficie d’une rentabilité assurée grâce au contrat de bail à vie.

      Happy Viager,
      ce n’est pas du Viager

      Dans un viager classique, l’acheteur s’engage à verser une somme annuelle, trimestrielle ou mensuelle au vendeur jusqu’à son décès. La formule est bien souvent assortie d’un « bouquet » payé à la signature du contrat qui consiste en une somme fixe comprise en général entre 10% et 30 % de la valeur du bien, payée par l’acheteur au vendeur.

      Moins contraignant, le Happy Viager permet au vendeur de récupérer l’entièreté de la valeur de son bien, tout en continuant à l’occuper, tandis que l’acheteur s’assure une rente régulière dont le montant a été convenu lors de la transaction, et ce jusqu’au décès ou au départ du vendeur.

      comment ca marche

      Comment ça marche ?

      • 1

        La visite du bien

        Comme dans une vente classique et si tout se passe bien, plusieurs candidats investisseurs visiteront la maison ou l’appartement et formuleront une offre dans la foulée. Il s’agira alors de les comparer et de choisir celle qui agrée au mieux le propriétaire.

      • 2

        L’offre d’achat

        Si un candidat acheteur souhaite un délai supplémentaire pour pouvoir, par exemple, obtenir un prêt, le vendeur pourra lui proposer de prendre une option sur le bien. Il s’engage alors vis-à-vis du candidat acheteur à ne pas vendre la maison à une autre personne pendant une période donnée. Pour plus de sécurité, cette option devra de préférence être consignée par écrit.

      • 3

        Le compromis de vente

        Un accord a été trouvé ? Les deux parties signent alors le compromis de vente par l’intermédiaire de notre agence immobilière ou des notaires. En tant qu’experts en immobilier, nous rédigeons et soumettons le projet de compromis de vente au notaire vendeur avant de le signer.

      • 4

        L’acte notarié

        Au plus tard quatre mois après le compromis, le notaire établit l’acte notarié. On parle alors de passation de l’acte. Les deux parties peuvent, pour ce faire, convenir d’un notaire commun, mais chacun peut garder le sien. Le notaire vérifiera que le compromis répond à toutes les conditions. Ensuite, l’acheteur paiera le solde du prix d’achat.

      • 5

        Négociation et signature du contrat de bail

        L’acte de bail à vie sera signé le même jour. Comme pour un contrat de location, vendeur et acheteur se mettent d’accord sur le montant du loyer à payer, par l’intermédiaire d’un contrat de bail à vie. Ce dernier doit être dressé devant notaire. Il prend fin au moment du décès du locataire ou en cas de résiliation anticipée par ce dernier.

      Calculer la plus-value

      Calculer
      happy viager l'objectif en brief

      Choisissez Happy Viager

      Le Happy Viager est la formule idéale ! En vendant votre maison ou appartement en viager avec notre système, vous tirez profit de la valeur de votre bien tout en continuant à l’occuper. De quoi combler les aînés qui ne souhaitent pas s’installer en maison de retraite, tout en leur permettant d’occuper un bien auquel ils sont attachés.

      Le Happy Viager vous garantit en effet une jouissance à vie de votre bien : vous continuez donc à y vivre sans chambouler votre quotidien. Votre logement est couvert par un bail à vie grâce auquel le nouveau propriétaire ne pourra pas vous contraindre à déménager. C’est vous, en tant que locataire, qui décidez de mettre fin au contrat de bail, moyennant un renon. En cas de décès du locataire, le bail est rompu par défaut et le propriétaire peut alors occuper les lieux comme il le souhaite.

      NOS BIENS

        Je suis intéressé

        Merci de me contacter pour :

          Je suis intéressé

          Plus d'informations ?
          [sibwp_form id=1]